Calendar

Une série de performances in-situ sur un an, créée par Tedi Tafel

Réflexions sur ma pratique

Je m’intéresse à l’exploration du mouvement en tant que porte d’entrée vers les strates plus profondes de l’expérience humaine. Je crée des danses pour des espaces publics car je crois que la danse doit exister dans plusieurs types de lieux et non seulement dans les théâtres. Ceci est également une façon poétique de jeter un regard sur notre manière d’interagir avec notre environnement et sur la façon dont il nous affecte. Pour moi, le langage du mouvement est le moyen parfait de naviguer à travers cette interface et de permettre à celle-ci de s’exprimer. C’est probablement l’ambiguïté même du geste qui convient si bien à l’articulation de cet échange fluide et indéterminé. Mes œuvres ont été présentées dans divers lieux urbains et naturels dont un stationnement, une clairière dans la forêt, un toit d’immeuble, un chalet d’hiver et une vitrine de magasin.

Je considère le corps comme le site et le véhicule d’une expérience directe; sa forme ouverte et active étant en état constant de réception et de réponse par rapport au monde qui l’entoure. Bien que j’habite en ville, l’inspiration me vient lorsque je suis dans la nature. Ces expériences immersives m’ont enseigné qu’il existe une connexion réciproque, ou, encore mieux, poreuse entre les processus de vie intérieure et les mouvements et événements trouvés dans la nature; que différents environnements peuvent donner forme à l’imagination, éveiller des émotions et des souvenirs profonds et nous envoyer aux pays des rêves. Les formes et les thèmes fluides de transformation perpétuelle se trouvant dans mon travail lient en un flux continuel les personnalités changeantes de la psyché humaine à la rigueur de la nature. Mes plus récentes interventions ont pour but de nous éloigner d’une forme d’envoûtement monotone souvent accompagnée d’un mode généralement fonctionnel de déplacement à travers la ville. Je réanime des lieux urbains pour les transformer en des endroits où sont rehaussées l’attention, l’imagination et la métaphore afin de nous rappeler notre implication sensorielle avec notre environnement.

Le cœur de ma pratique se définit par un mouvement qui s’éloigne du «spectacle» pour se rapprocher de la notion d’événement public, inventant de nouvelles formes qui réduisent l’écart entre les performeurs et les spectateurs, entre l’art et la vie. Mes danses sont ancrées dans des actions et des situations humaines aisément reconnues. Crues et ramenées à l’essentiel, elles révèlent ce qui se cache sous la surface du familier. Parce qu’elles sont improvisées à l’intérieur de paramètres spécifiques, elles comptent sur la présence, la sensibilité et la capacité d’écoute des interprètes pour créer les œuvres en temps réel. Cet état d’être et cette spontanéité engendrent une arène dans laquelle le public joue plus un rôle de témoin que de simple observateur en participant via leurs propres expériences projetées.

Mes explorations en tant qu’artiste ont été intimement liées à mon implication avec BoréalArtNature, un centre de recherche et de création situé dans les Hautes-Laurentides au Québec. Le centre offre une plate-forme interdisciplinaire pour interroger les relations nature/culture via des résidences, des conférences, des collaborations et de formations. En compagnie d’autres membres, j’ai développé, organisé et participé à plusieurs résidences artistiques collectives au Canada et à l’étranger depuis 1997.

Tedi Tafel

Tedi Tafel est une danseuse et chorégraphe travaillant actuellement dans les domaines de la performance, de l’installation et de la vidéo. Ses œuvres ont été présentées à travers le Canada, à New York, en Islande, en Angleterre, au Pays de Galles et en Allemagne. Au cours de sa carrière, elle s’est progressivement éloignée des studios et des théâtres pour se diriger vers un engagement immédiat avec les sites urbains et naturels. Cette évolution provient d’un désir d’explorer la réponse du corps en relation directe avec le lieu. Tedi trouve son inspiration en passant de longues périodes de temps dans la nature et ses créations sont un moyen de transposer ses expériences en milieu urbain. Ses performances récentes intègrent des projections vidéos des mouvements de l’eau, des nuages, du vent, des fleurs, etc. qui ont lieu dans de nombreux quartiers urbains. Ces œuvres visent à briser nos façons habituelles de bouger, souvent inconscientes, dans un espace public et d’agir comme catalyseur pour des expériences nouvelles et plus poétiques du familier. Mais par-dessous tout, ses performances évoquent et célèbrent la connexion intime entre les êtres humains et le monde de la nature.

Tedi s’engage à long terme avec les pratiques somatiques qui entrent en contact avec l’intelligence du corps et révèlent son langage expressif intrinsèque. Ses explorations sans fin nourrissent sa compréhension du corps dansant et forment le noyau d’une pratique pédagogique vibrante. Tedi vit à Montréal.